mercredi 21 mars, du théâtre.

La Méningite des poireaux

Aujourd’hui à 20:00 – 23:00

La Parole errante à La Maison de l’arbre

9 rue François Debergue, 93100 Montreuil, Ile-De-France, France

<<Vu le « moment charnière » pour la psychiatrie que furent les observations de Tosquelles perdu avec ses malades dans la Seconde Guerre mondiale, rien d’étonnant à ce que les clubs thérapeutiques des cliniques de Saumery, La Borde et Château-Renault ne fassent découvrir l’histoire de ce médecin légendaire.
C’est le récit épique de sa vie : catalan, membre du POUM, réfugié, résistant et co-inventeur d’une nouvelle psychiatrie. Ce sont aussi les chroniques héroïques de la naissance du mouvement de la psychothérapie institutionnelle à l’hôpital de Saint-Alban-sur-Limagnole en Lozère. Ce sont encore des lectures d’extraits de Trait d’Union, le journal interne l’hôpital, dans lequel les malades écrivaient tout ce qu’ils voulaient sans aucune censure. C’est enfin l’histoire d’Elise K., jeune femme malade, internée dans un autre hôpital, et qui, comme plus de 40.000 malades français, subit une autre psychiatrie, déshumanisée et assassine. « La méningite des poireaux ? » Ces mots sont extraits justement de Trait d’Union entre 1950 et 1982. Une touchante définition de la folie par elle-même.>>la menigite des poireaux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s