SDLFO Paris 2019

Dimanche de la folie ordinaire (7 octobre 2018) à
La Parole Errante
9 rue François Debergue
Métro Croix de Chavaux
Montreuil

sdlfo 2019.jpg

DIMANCHE DE LA FOLIE ORDINAIRE II
7 OCTOBRE 2018 À LA PAROLE ERRANTE
Les Semaines de la Folie ordinaire (SDLFO) ont été créées en 2011 à Reims par le collectif Artaud, un collectif de patient(e)s et soignant(e)s, en contrepoint des « Semaines d’information sur la Santé mentale ». En mars 2018, les Semaines parisiennes de la Folie ordinaire se sont inscrites en continuité avec ces Semaines rémoises, reflet de la créativité et de désir de commun qui les anime. Au travers de manifestations culturelles et artistiques, de rencontres et de débats, il s’agit ici de questionner la politique dite de « santé mentale ».
Le dimanche 7 octobre est une journée ouverte à tous et à toutes, pendant laquelle nous souhaiterions échanger autour de l’édition passée et à venir, faire un bilan collectif et imaginer les SDLFO de 2019. Et aussi écrire, discuter, manger, rire, danser ensemble…
Au programme :
12h30 : Ouverture des portes 12h 30. Repas à prix libre 14h30 : Plénière! intro et présentation de la journée et des ateliers de discussion
15h00 : Ateliers de discussion au choix pour imaginer de façon collective les SDLFO 2019
17h00 : Plénière et retour sur les ateliers
18h30 : Projections-surprise en 16mm
19h30 : Apéro, vinyles et boum !
A l’initiative de et avec :
Humapsy, le collectif Psy-soin-accuell le GEM de Saint Denis, le GEM dEpinay, le GEM de Montreuil, le GEM de Bondy, le GEM d’Arnouville, le GEM La Vague à l’Âme, le club thérapeutique Via Nova, le TRUC, le Collectif la Parole Errante Demain, les Éditions d’une, les Nouveaux Cahiers pour la Folie, Radio Colifata, Radio Sans Nom, ‘Atelier du Non Faire, Université Paris Xe, Les débordantes, Les désaxées, le collectif Artaud, le collectif Encore Heureux etc.

Publicités

Une alternative aux « Semaines d’informations sur la Santé mentale »

Semaines parisiennes de la Folie ordinaire

Paris & Banlieue
12-25 mars 2018

PROJECTIONS – DÉBATS – EXPOS – THÉÂTRE – CONCERTS – FORUM FOU – ASSEMBLÉE POPULAIRE

Rencontres libres et gratuites organisées par :

Humapsy, La Parole errante demain, Psy-soin-accueil,
les Éditions d’une, des GEM du 75, 93, 95…

Le programme ici

À propos

affiche semaine de la folie ordinaire paris 2018
affiche semaine de la folie ordinaire paris 2018

Vendredi 23 mars: lecture et projections.

23/03 La Parole errante – Montreuil (93)
19h Apéro
19h30 Lecture de textes issus d‘un atelier d‘écriture par le Club Thérapeutique Via Nova (Paris 19e)
20h Projection de Une Tempête, film du Gem les Envolées d‘Aulnay-sous-bois et De nos propres mains réalisé par Olivier Derousseau avec des patient.e.s et des soignant.e.s de l‘hôpital F. Tosquelles à St Alban (Lozère), suivie d‘une discussiontempete sdlfo

Jeudi 22 mars, de la radio et du punk !

Le jeudi 22 mars, dans le cadre de la Semaine de la Folie Ordinaire, plusieurs événements auront lieu à Montreuil :

– À partir de 15h à la Parole Errante, un après-midi en soutien à la Radio La Colifata, radio libre argentine. Rencontre et débats en direct avec d’autres radios associatives nées dans les lieux de soin, suivis par la projection du documentaire Radio Colifata de Chloé Ouvrard.

– À 19 h : Apéro et concert de la chorale du GEM de Saint Denis.

Puis, à partir de 20h au bar l’Armony (juste à côté de La parole Errante), un concert avec :

Justin(e) – punk rock / Treillières (44)
https://justinepunkrock.bandcamp.com/

Heavy Heart – punk rock / Nantes (44)
https://heavyheartnantes.bandcamp.com/

Prix libre !

L’Armony
39 Rue Edouard Vaillant
93100 Montreuil
sdlfojeudi

mercredi 21 mars, du théâtre.

La Méningite des poireaux

Aujourd’hui à 20:00 – 23:00

La Parole errante à La Maison de l’arbre

9 rue François Debergue, 93100 Montreuil, Ile-De-France, France

<<Vu le « moment charnière » pour la psychiatrie que furent les observations de Tosquelles perdu avec ses malades dans la Seconde Guerre mondiale, rien d’étonnant à ce que les clubs thérapeutiques des cliniques de Saumery, La Borde et Château-Renault ne fassent découvrir l’histoire de ce médecin légendaire.
C’est le récit épique de sa vie : catalan, membre du POUM, réfugié, résistant et co-inventeur d’une nouvelle psychiatrie. Ce sont aussi les chroniques héroïques de la naissance du mouvement de la psychothérapie institutionnelle à l’hôpital de Saint-Alban-sur-Limagnole en Lozère. Ce sont encore des lectures d’extraits de Trait d’Union, le journal interne l’hôpital, dans lequel les malades écrivaient tout ce qu’ils voulaient sans aucune censure. C’est enfin l’histoire d’Elise K., jeune femme malade, internée dans un autre hôpital, et qui, comme plus de 40.000 malades français, subit une autre psychiatrie, déshumanisée et assassine. « La méningite des poireaux ? » Ces mots sont extraits justement de Trait d’Union entre 1950 et 1982. Une touchante définition de la folie par elle-même.>>la menigite des poireaux