Programme SDLFO Francilennes 2019

18/3 La Parole Errante – Montreuil (93)

19h30 Apéro/Inauguration des Semaines de la Folie Ordinaire Franciliennes

20h Projection de Un petit peuple qui va là-bas (2018) de Catherine Vallon suivie d’une discussion avec la réalisatrice

19/3 Université Vincennes à Saint Denis (93) Paris 8

Salle de cinéma – Batiment Asalle A1-181

18h Projection-débat sur le thème de la folie autour du film La moindre des choses (1996) de Nicolas Philibert, en présence du réalisateur et de Linda de Zitter

21/3 Participation à la Manifestation du Printemps de la psychiatrie

Plus d’informations sur https://printempsdelapsychiatrie.org

Maison des Sciences de l’Homme (MSH) Paris-Nord – Auditorium –

La Plaine Saint Denis (93)

19-21h Débat Travail et temporalités entre Serge Volkoff et Paul Bretécher animé par Pascale Molinier

 

« Les temps qui servaient à préparer le travail, anticiper les incidents, vérifier un geste que l’on vient de faire ou une décision que l’on vient de prendre, rectifier ou peaufiner, mais aussi se concerter entre collègues, transmettre des savoirs, confronter et discuter des façons de faire, se réduisent ou disparaissent. Or c’est là, dans ces temps « non productifs », que se joue la qualité du résultat ».
Serge Volkoff

Dans un collectif de travail, pour autant qu’il existe, comment peut-on laisser place à l’initiative de chacun et respecter ses rythmes ? Faut-il un chef d’orchestre pour organiser l’ensemble ? Peut-on faire confiance à l’improvisation ?”
Paul Brétecher

C’est comme si tu étais un chef d’orchestre. Tu veux produire une musique donnée, une symphonie ou je ne sais quoi, une bonne interprétation. D’un autre côté, tu tiens à ce que tel personnage, très handicapé physique ou débile, soit à la batterie, à la grosse caisse. La logique de l’orchestre serait de le vider. Et bien non! Justement, il faut faire de la musique avec ce type de partenaire. Tout réinventer. Moduler complètement son écoute. ‘Ne pas avoir de préjugé démocratique’“.
Félix Guattari lors d’un entretien avec Danielle Sivadon à propos de la dynamique des clubs thérapeutiques conçus par Tosquelles

Serge Volkoff est statisticien et ergonome, chercheur invité au Centre d’Études de l’Emploi et du Travail.

Paul Bretécher est psychiatre, psychanalyste, cofondateur d’”Agapes”, entreprise d’insertion (1991-2011) destinée à des usagers de la psychiatrie.

Pascale Molinier est psychologue, membre de l’UTRPP, Paris 13.

Ce débat fait aussi partie du programme labélisé par l’axe 2 “Santé et sociétés” de la MSH Paris Nord : « Autour de l’évaluation des Groupes d’entraide mutuelle et du travail de care dans le champ de la santé mentale. Séminaire interdisciplinaire en psychologie, économie et gestion » coordonnée par Pascale Molinier et Nicolas Da Silva.

22/3 Hôpital de Jour (HDJ) – Bondy (93)

14h30 « Vous êtes invités à venir écouter l’atelier de lecture de l’hôpital de jour de Bondy.

Après avoir lu le scénario du film de Oumarou Ganda et Jean Rouch « Moi, un noir », nous sommes allés chercher des textes écrits par des poètes noirs d’Afrique, des Antilles, de Guyane et d’ailleurs. Nous lirons et chanterons leurs textes. Cette lecture est issue d’un travail fait en atelier depuis l’automne en compagnie de Leïla Lemaire et Stéphanie Béghain

N’hésitez pas à nous prévenir de votre venue au 01 48 49 44 26

Librairie Folies d’Encre – Saint Denis (93)

18h Lecture de textes des Nouveaux Cahiers pour la Folie et de Le Moulin à Parole par des membres du Service d’Aide à la Vie Sociale de Stains, des Groupes d’Entraide Mutuelle de Saint-Denis et d’Epinay-sur-Seine et des Nouveaux Cahiers pour la Folie. Suivie d’un échange à propos de pratiques d’écriture et de lecture

23/3 Cinéma Le Saint-André-des-Arts – Paris 6e

11h Projection de Rêver sous le capitalisme (2017 – 63′) de Sophie Bruneau suivie d’une rencontre avec la réalisatrice.

Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective au travail. Petit à petit, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

« Certains rêves me font voir un monde déraisonnable où la folie a pris le pouvoir ». « La réalité du labeur contemporain, managé jusqu’au trognon, déborde tant sur les affects qu’il n’existe plus d’espace où lui échapper même la nuit ». Sophie Bruneau dans CQFD n°172, janvier 2019

La Parole Errante – Montreuil (93) – Salle du haut

14-16h Participation à l’après-midi proposé par le Terrain de Rassemblement pour l’Utilité des Clubs (Truc), la Fédération des Exceptions (Fedexc) et le Mouvement pour un Printemps de la Psychiatrie

Cinéma Jean Vilar – Arcueil (94)

17h30 Projection de Camino (2018) de Catalina Vilar et Yves de Peretti suivi d’une discussion en présence du réalisateur, de Roger Ferreri, psychiatre,…

19h30 Poursuite des échanges autour d’un verre et d’une restauration

20h15 Projection de André Robillard, en compagnie (2018) d’Henri-François Imbert suivie d’une rencontre avec le réalisateur

24/3 Centre Social Autogéré – La Parole Errante – Montreuil (93)

15-16h30 Atelier collectif de découverte de la voix chantée par Ethel Brizard

Travail d’approche en groupe de la voix chantée par une reconnaissance sensorielle des différents espaces de résonance du corps. Exploration du cheminement corporel nécessaire à l’expression vocale et à son enrichissement

25/3 Café-Librairie Michèle Firk – La Parole Errante – Montreuil (93)

19h30 Lecture de J’écris cela et je ne sais pas encore, de et par Anne Grinfeld. « Pourquoi l’écriture dans un moment si difficile de ma vie ? Je voulais un crayon, pas n’importe lequel, et juste mon cahier. Rien d’autre. J’écris parce que cela me retient, comme une nécessité. Il y a donc ce journal intime, et sa reprise deux ans après pour y ajouter des morceaux de vie ».

20h30 Echanges avec la salle suivie d’un apéro

26/3 Université Paris 13 – Campus de Villetaneuse (93) – La Chaufferie

12-14h Présentation du livre collectif François Tosquelles et le travail en présence de Pascale Molinier et de l’équipe de Radio-Sans-Nom du Cattp d’Asnières

Club Via Nova – Paris 19e

13h30-16h30 Portes Ouvertes avec une lecture de textes de notre journal Escapades, et des livres issus de l’atelier d’écriture, la vente de journaux, de livres, de bijoux, une exposition d’oeuvres graphiques et de photos, un stand braderie et une cafétéria

28/3 MSH Paris-Nord – La Plaine Saint Denis (93)

9-18h Journée d’études Peut-on évaluer le travail inestimable? Organisée par l’Unité Transversale de Recherche : Psychogénèse et Psychopathologie et le Centre d’Economie de l’Université Paris 13

Université Vincennes à Saint Denis (93) Paris 8 –

Amphi X

15h Projection-débat sur le thème « une autre approche de l’autisme » autour du film Ce gamin-là (1976) de Renaud Victor, autour de la « tentative » de Fernand Deligny, en présence de Mireille Battut (La Main à l’Oreille), Cécile Bourdais, Bertrand Ogilvie et Valentin Schaepelink (Paris 8)

29/3 La Parole Errante – Montreuil (93)

14-18h Plateau radios avec Roue Libre (Gem de la Vague à l’Ame), Bruits de Couloir (la Trame), Radio-Sans-Nom (Cattp Asnières) et Radio Megalo (Centre Social Autogéré de la Parole Errante Demain). Et la Chorale des Gêneurs (Saint Denis) et…

18h30 Vernissage de l’exposition collective

19h30 Auberge espagnole « Ramenez vos fraises, tartes, gâteaux,… » et autres mets…

20h30 Projection/Rencontre et débat public autour du film Ici et maintenant, les anciens de la CT d’Aubervilliers sur le thème des ressources personnelles en s’appuyant sur l’expérience de rétablissement de personnes touchées par l’addiction avec comme invité.e.s d’ancien.ne.s usager.e.s, résident.e.s de Communautés Thérapeutiques, groupes d’auto-support, professionnel.le.s de santé de multiples disciplines et en présence du réalisateur jurl

30/3 Club des Peupliers – Paris 13e

14-18h Le Club in Vivo – Journée « Portes Ouvertes »

La Parole Errante – Montreuil (93)

14h Accueil/Café

PAROLES (EXTRA) ORDINAIRES DANS LA FOLIE ERRANTE – Temps 1

Face à l’E-santé, à la privatisation et à la déshumanisation des soins psychiques, comment résister et lutter pour des pratiques émancipatrices ?

14h30-18 h Temps d’échanges et plénière ouverts à la parole de tou.te.s, en présence d’acteurs.trices des luttes en cours dont celles du champ de la psychiatrie et de ses bords

Ateliers en petit groupe pour s’informer, analyser, créer, rêver, pratiquer,… et agrandir en commun la toile de fond de nos combats à venir !

18h Apéro

19h « Mer… Si », performance théâtrale écrite et interprétée par Lior (45′)

Le 28 Mars 2019 , 13.05 Gare de Lyon une femme descend du TGV en provenance de Marseille . Elle a une ligne tatouée sur la totalité de son bras droit , une ancre à L annulaire gauche . Elle vient passer quelques jours en périphérie parisienne . 

Elle dira « je viens reprendre ma ligne dans les zones d adolescence  » « Je pique des feuilles de papiers blanche là où je suis en mesure de le faire  » « je ne cours plus ! Je marche  » je ne cogne plus ! Je dépose les points  » 

Acte de folie ordinaire ou simple décision D en découdre avec le réel -le sien / le leur. Celui des   » les déplacements , les déplacés  » ou « Mer …Si  » .

20h Repas confectionné et servi par le collectif des Baras – prix libre

21h Ana & The Folk Songs

Solo folk

22h « Fest Noz » avec le duo KLP

Bal traditionnel breton

31/3 La Parole Errante – Montreuil (93)

12h30 Cantine à prix libre

13h30 Café avec La Fanfare Invisible

PAROLES (EXTRA) ORDINAIRES DANS LA FOLIE ERRANTE – Temps 2

Face aux discours dominants des « maladies mentales, maladies comme les autres », comment faire entendre d’autres conceptions de l’humain qui inspirent des pratiques respectueuses et émancipatrices ? Usager.e.s, professionnel.le.s, familles, tout le monde, on en discute !

14h-17h30 Plénière puis ateliers

18h Apéro avec Choeur de Vénères, Chorale de la Parole Errante

EXPOSITIONS

Du 12 au 22 mars : Exposition collective proposée par les Groupes d’Entraide Mutuelle de Seine-Saint-Denis et du Val d’Oise et le Service Culturel de l’Université Paris 13, avec la participation de l’Atelier thérapeutique de l’Hôpital de Jour Sandor Ferenczi (Asnières), et du foyer Isabelle (Bobigny), avec des étudiant.e.s de DUT2 Carrières Sociales

Université Paris 13 – Campus de Bobigny – Foyer du service culturel et Bibliothèque Universitaire Jean Dausset

Du lundi au vendredi de 10h à 17h

Vernissage le jeudi 14 mars de 12h30 à 14h30, rencontre avec les artistes et fresque participative

Du 29 au 31 mars : Exposition collective avec Isko Vahko dit Paco, YAN*, des membres du Club Via Nova, du Gem de Bobigny et de l’Hdj d’Asnières

La Parole ErranteMontreuil

Exposition ouverte lors des événements sur place

Vernissage le vendredi 29 mars à partir de 19h

Les Semaines de la Folie Ordinaire franciliennes 2019 sont portées par :

Humapsy, le Collectif psy-soin-accueil, des adhérent.e.s des Gem d’Arnouville, de Bobigny, de Bondy, d’Epinay-sur-Seine, de Montreuil, de Saint-Denis,le Gem « la Vague à l’âme », les Clubs des Peupliers et Via Nova, l’Hdj d’Asnières, l’atelier-lecture Hdj de Bondy, Le Centre Social Autogéré de la Parole Errante, Les Débordant.e.s, Les Désaxé.e.s, Le Collectif La Parole Errante Demain, les Universités Paris 13 et Paris 8, les Nouveaux Cahiers pour la Folie, les Radios et émissions de radios : Roue Libre (Gem de la Vague à l’Ame), Bruits de Couloir (la Trame), Radio-Sans-Nom (Cattp Asnières), Radio Megalo (Centre Social Autogéré de la Parole Errante Demain), la Radio Colifata, le Truc. Et un petit clin d’œil à nos ami.e.s du collectif Encore heureux.

 

DSCF6030

LIEUX DES RENCONTRES

ARCUEIL (94)

Cinéma Jean Vilar – 1 rue Paul Signac – RER Arcueil-Cachan

Sortie en queue de train quand on vient de Paris

BOBIGNY (93)

Université Paris 13 – Campus de Bobigny – 1 rue de Chablis –

M° Fort d’Aubervilliers + Bus 134, 234 ou 248 Arrêt Les Courtillères

Ou Tram T1 Arrêt Drancy Avenir

BONDY (93)

Gem – 158, rue Roger Salengro – RER E et Tram T4 Bondy

Hôpital de Jour – 16 rue du Breuil – Tram T1 Arrêt Pont de Bondy

Ou RER E Arrêt Bondy puis 10 mn à pied

LA PLAINE SAINT-DENIS (93)

Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord – 20 avenue George Sand

M° Front Populaire (sortie n°3 MSH) Ou RER B La Plaine – Stade de France puis bus 139 ou 239 arrêt Front Populaire – Proudhon ou Metallurgie

MONTREUIL (93)

La Parole Errante – 9 rue François Debergue – M° Croix de Chavaux

PARIS (75)

Cinéma Le St-André-des Arts – 30 rue St-André des Arts – 6e – M° St Michel

Club des Peupliers – 22 rue de la Glacière – 13e – M° Glacière

Club Via Nova – 32 allée Darius Milhaud – 19e – M° Ourcq ou Danube

SAINT-DENIS (93)

Librairie Folies d’Encre – 14 place du Caquet – M° St-Denis Basilique ou Bus 153 ou 253 Arrêt Basilique de St-Denis

Université Paris 8 – Rue Guynemer – M° St-Denis Université (face à l’université)

Ou Tram T1 ou T5 Arrêt Marché de St Denis + Bus 255 Arrêt St Denis Université

Ou RER D Gare de St Denis + Bus 255 Arrêt St Denis Université

VILLETANEUSE (93)

Université Paris 13 – Campus de Villetaneuse – 99 avenue Jean-Baptiste Clément – Ligne H Gare d’Epinay-Villetaneuse + Tram T11 Arrêt Villetaneuse-Université

Ou RER D / Ligne H Gare de St Denis + Tram T8 Arrêt Jean Vilar > proche de la Chaufferie

Publicités

L’édition 2019 s’ouvre lundi 18 mars à 19h30

Suite au succès de l’édition 2018, les Semaines de la Folie Ordinaire sont de retour en région parisienne !
 
L’édition 2019 s’ouvre lundi 18 mars à 19h30 dans la grande salle de la Parole errante (9, rue François Debergue, m° Croix de Chavaux, Montreuil) avec la projection de « Un petit peuple qui va là-bas » de Catherine Vallon, suivie par une discussion avec la réalisatrice.
Au plaisir de vous y retrouver !
1552584385045blob.jpg

Fiction / Contemporain / 59 min / 2018

Le film nous entraîne dans l’étrange voyage d’une tribu, d’un petit peuple nomade qui n’a de terre que celle qu’il crée. Le film, cartographie de l’aventure poétique que Catherine Vallon, auteur-metteur en scène, a vécue avec les acteurs/patients de la clinique psychiatrique de La Borde, est une invitation à expérimenter les vertiges et les transports d’une réalité qui sans cesse nous échappe. Sur les pas d’un petit peuple en devenir.

Un film écrit et réalisé par Catherine Vallon / Produit par Gaëlle Jones – Perspective Film

Avec les comédiens/patients de la troupe de La Borde :

Noëlle D., Claire C., Nicolas G., Antoine P., Claire M., Claude R., Olivier T., Monique M., Robin L., Dominique R., Gérald B., Denise A., Solène L., François H.

Image Guillaume Bureau / Son Fabrice Naud / Montage Juliette Penant / Montage son Florent Klockenbring / Musique originale Philippe Allée


Les Semaines de la Folie ordinaire (SDLFO) ont été créées en 2011 à Reims par le collectif Artaud, un collectif de patient(e)s et soignant(e)s, en contrepoint des « Semaines d’information sur la Santé mentale ».

Au travers des manifestations culturelles et artistiques, des rencontres et des débats, nous souhaitons questionner la politique dite de « santé mentale ». C’est l’occasion de créer et rendre visible des espaces libres, créatifs et politiques ; se redonner de l’air collectivement; se réapproprier les questions liées au soin et à l’accueil ; continuer à nourrir nos luttes et se raconter avec nos mots !

Dans un contexte de luttes sociales intense, l’édition 2019 sera traversée par différents axes élaborés en amont et pendant les SDLFO : l’approche critique de la question du numérique – thème phare des SISM -, les auto-média, la précarité, les mots qui disent la maladie, le soin entre autonomie et contrainte, l’entre-aide etc…

 

Rêver sous le capitalisme de Sophie Bruneau

ALT-REVER-Affiche-web.jpg

Projection du film Rêver sous le capitalisme de Sophie Bruneau le samedi 23 mars à 11h au Saint André des Arts – Paris 6ème (M° Saint-Michel). La réalisatrice sera présente pour un temps d’échanges avec le publique après le visionnage du film.
Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective au travail. Petit à petit, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral. « Certains rêves me font voir un monde déraisonnable où la folie a pris le pouvoir ».« La réalité du labeur contemporain, managé jusqu’au trognon, déborde tant sur les affects qu’il n’existe plus d’espace où lui échapper, même la nuit. »
Sophie Bruneau dans CQFD n°172, janvier 2019.
 
  Ce film met en lumière les traces profondes qu’inscrivent, chez le sujet, les conditions de travail régies par le capitalisme, et comment il s’en défend pour ne pas voir l’insupportable, pour ne pas sortir de ce monde fou, jusqu’à ce que cela fissure, craquelle, implose comme en témoignent les rêves ici rapportés. Sophie Bruneau s’est inspirée du livre « Rêver sous le IIIeme Reich » de Charlotte  Beradt . On y découvre des rêves rêvés aux alentour de 1933 par des Berlinois qui donnent à voir de façon édifiante les effets du totalitarisme sur le psychisme. Ce livre et ce film se font nécessairement écho et laissent songeurs quant à ce qui se trame aujourd’hui…
Cinéma Le Saint André des Arts
30 Rue Saint-André des Arts, 75006 Paris
L’entrée sera à 6,50€.

EXPOSITION COLLECTIVE: GEST

EXPOSITION COLLECTIVE
GEST
Du 12 au 22 mars
Vernissage le jeudi 14 mars de 12h30 à 14h30, rencontre avec les artistes et fresque participative
Au Foyer de l’Illustration et à la Bibliothèque Universitaire Jean Dausset, Campus de Bobigny – Université Paris 13, 1 rue de Chablis

Pour la deuxième année consécutive, le Service culturel de l’Université Paris 13, s’associe aux Semaines de la Folie Ordinaire, festival collectif aux multiples facettes qui, depuis 2011 réunit plusieurs associations de patients et de soignants pour construire une semaine alternative aux semaines d’information de la santé mentale, cette année du 18 au 30 mars 2019 en Ile-de-France.

Sur le Campus de Bobigny, on prend un peu d’avance pour présenter dès le mardi 12 mars une exposition collective d’œuvres réalisées en atelier par :
des membres des Groupes d’Entraide Mutuelle* – GEM – de Bobigny, Bondy, Montreuil, Saint-Denis ;
des patients de l’Atelier thérapeutique de l’Hôpital de jour Sandor Ferenczi à Asnières-sur-Seine ;
et des adultes déficients intellectuels usagers du Foyer Isabelle de Bobigny dans le cadre d’un projet avec des étudiants de DUT2 Carrières sociales de l’IUT de Bobigny.

 » On va au GEM, on fait de l’écriture, de la vidéo. On sort, pour ne pas être enfermé, on se vide la tête, on discute. La porte est tout le temps ouverte. C’est le café des femmes, on parle librement entre femmes. On devrait le faire plus souvent. La radio, on fait le tour du quartier, on fait des enregistrements, on parle avec les gens. Les réunions, on parle de tout. On rencontre d’autres GEM, on discute, on mange, on se balade dans la ville, on prend des photos. On part à la mer, on part à la montagne, on rencontre le public. On danse, on fait des intergem, plusieurs. On fait la fête et on chante… Aujourd’hui il y a de la musique … Dès qu’on ouvre la porte, les dessins sur les murs. C’est super joli à voir, encore une fois, de toutes nations, alors il y a différentes couleurs, de différents thèmes. Les GEM sont un moment particulièrement riche où l’on peut figurer ses émotions. C’est le salon de différentes communautés, on fait des échanges, on se réunit, pour ne pas être en solitude. Il y a tous types de différences. Ca nous permet d’apprendre des choses, de libérer nos sentiments au travers des objets. « 

* Le GEM est un outil d’insertion dans la cité, de lutte contre l’isolement et de prévention de l’exclusion sociale de personnes en grandes fragilités.

Exposition collective proposée par des Groupes d’Entraide Mutuelle de Seine-Saint-Denis, le Service culturel de l’Université Paris 13, avec la participation de l’Atelier thérapeutique de l’Hôpital de jour Sandor Ferenczi à Asnières, et du Foyer Isabelle de Bobigny avec des étudiants de DUT2 Carrières sociales.

 

SACAexpoGEST(1)

 

Magali TERRIER
Chargée du Service culturel – Campus de Bobigny
01 48 38 88 29
Service culturel

université Paris 13
1, rue de chablis – 93017 Bobigny

Prochain RV sur le Campus de Villetaneuse à l’occasion des Semaines de la Folie Ordinaire : Rencontre – Débat « François Tosquelles et le travail » mardi 26 mars de 12h à 14h à la Chaufferie affiche Tosquelles travail

Organisation des prochaines semaines de la folie ordinaire (SDLFO)

Bonjour, vous êtes tous conviés à la prochaine réunion d’organisation des prochaines semaines de la folie ordinaire (SDLFO) qui auront lieu en mars 2019, à paris et alentours .
Coordonnées du lieu d’accueil pour le 15 décembre 2018 à 15H :

Gem Horizon soleil Bobigny

12 rue de la ferme (portail vert)
93000 Bobigny
Tel: 0187001220 lundi, jeudi, samedi de 11h à 17h.
Métro Bobigny Pablo Picasso puis tram T1 arrêt Escadrille Normandie Niemen ou La ferme.
Bus 146,148,151 arrêt Normandie Niemen.
index